MENU PLUS

LA CULTURE Ancienne usine sucrière de Pierrefonds

Cette usine sucrière est à l'abandon depuis qu'elle a fermé ses portes à la fin de la saison de canne de 1970. Elle est cependant un témoin du faste de l'architecture agro-industrielle à la Réunion.

Histoire

Une première usine est bâtie entre 1820 et 1830 sur une parcelle aride jusque là inutilisée appelée "la Savane". L'arrivée en 1827 du canal St-Etienne permet de cultiver ces terres et de faire tourner une roue à eau et une machine à vapeur. En 1860, le domaine est racheté par Théodore Deshayes qui le modifie complètement au gré des nouvelles technologies. Il devient "Pierrefonds" avec la configuration que l'on connait aujourd'hui. Au plus fort de son activité, l'usine emploit environ 500 travailleurs engagés.

Elle est rachetée en 1939 par Léonus Bénard qui se porte acquéreur de nombreux domaines des alentours suite au morcellement des terres des Kerveguen. La fermeture inéluctable, comme pour toutes les usines sucrières à la Réunion, intervient finalement en 1970 et toute la production sucrière du sud est concentrée sur l'usine du Gol.

Ticaz - Ancienne usine sucrière de Pierrefonds St Pierre   Au nord au pied de la cheminée se trouve la plateforme de réception de la canne à sucre. Les vieux grappins rouillés servaient à transporter les cannes.
Ticaz - Citernes à mélasse de l'ancienne usine sucrière de Pierrefonds St Pierre   Au sud, on voit les trois grosses citernes à mélasses. Les gros robinets servaient à remplir les camions citernes.
Ticaz - Magasin de l'ancienne usine sucrière de Pierrefonds St Pierre   Derrière l'usine, le bâtiment avec les colonnes en pierre de taille abritait le magasin de sucre, un bureau et la chambre du gardien. Il est aujourd'hui utilisé par une troupe de théâtre.
Ticaz - Maison de maître de l'usine de Pierrefonds St Pierre   La maison de maître fut détruite par un incendie puis reconstruite. Elle fut la demeure du dernier directeur, Maxime Peyret-Forcade.

A l'est, le bâtiment rectangulaire peint à la chaux qui abrite une chapelle et une infirmerie était autrefois recouvert de bardeaux. Il s'agissait des écuries, qui abritaient chevaux et mulets nécessaires au transports de la canne. On a également l'ancienne distillerie. A l'arrière de l'usine la "cour des échanges" était l'endroit où se donnaient les consignes et où se répartissaient les tâches aux journaliers.

Les entrées sont murées à cause des risques d'accident et de la présence d'amiante.

Ancienne usine sucrière
Pierrefonds
97410 St-Pierre

Inscrite au registre des Monuments Historiques depuis 1998.

 

Ancienne usine sucrière de Pierrefonds

202 résultats

  • Histoire
  • L'Ile de la Réunion
  • Temple du Colosse
  • Gateau Patate
  • Achards de légumes
  • La conquête de la mer des épices
  • Les pionniers de Bourbon
  • Bourbon, l'île sauvage devient une colonie rentable
  • Histoire de Maurice
  • Histoire de Madagascar
  • Les pirates à Bourbon
  • Hindouisme à la Réunion
  • Temple Kovil Kalikambal
  • Le confucianisme
  • Temple de la Traversée Heureuse
  • Temple Chane

202 résultats

TICAZ L'ÎLE DE LA RÉUNION

Identifiez-vous, merci!

Mot de passe oublié? Pas encore membre?

Les nouveaux c'est par ici!

Déjà membre?

Pas de problème, on vous le renvoie!

Retour
Connexion
Commentaires
Aucun commentaire sur cette article :
Contact